PREMIER DIMANCHE DE CAREME/ B

Première Lecture : Genèse 9,8-15
Psaume : 24
Deuxième Lecture : 1Pierre 3, 18-22
Evangile : Marc 1, 12-15

 

Cliquez ici pour les protocoles établis pour les messes : https://paroisseamsterdam.com/2020/10/15/protocoles-pour-les-messes-au-beguinage-3/

Ecouter l’homélie :

 

Chers frères et sœurs en Christ,
Le thème de notre méditation s’intitule : ‘’Bonnes vacances au désert avec Jésus’’. Depuis le Mercredi des Cendres, nous sommes partis pour le Temps de Carême. Quarante jours pour faire le nettoyage de notre vie spirituelle. C’est le temps pour mettre au propre notre relation avec nous-mêmes, avec Dieu et avec les autres. Trop souvent, nous donnons assez d’excuses pour nous éloigner de Dieu. Et pourtant, c’est le seul Dieu qui soit fidèle à l’Alliance conclue entre lui et l’Homme. Pour nous en convaincre, la première lecture nous renvoie à l’histoire de Noé. L’Homme a brisé l’Alliance entre lui et Dieu. Il a vite sombré dans la violence. Il y a eu rupture et l’Homme a perdu l’Amitié de Dieu. Il eut le déluge et tous les hommes furent emportés sauf un et sa famille : c’est Noé, l’homme juste et au cœur droit. Alors, Dieu se manifeste à lui et conclut avec lui une alliance de paix, une alliance universelle. La beauté ici, c’est Dieu qui prend l’initiative sans vraiment tenir compte du passé. Il n’a pas peur d’être déçu une nouvelle fois. L’infidélité de l’Homme ne décourage jamais Dieu. Même si son peuple est infidèle, Dieu reste toujours fidèle à son alliance.
Cette bonne nouvelle nous concerne tous en ce début de Carême. Dieu prend toujours parti pour nous. La preuve, son Fils Jésus-Christ tient si fort à nous qu’il est mort sur la croix pour nous sauver. L’Evangile nous le présente comme Fils bien-aimé du Père. Après son baptême dans le Jourdain, il est poussé au désert par l’Esprit. Une autre façon de nous dire que les vraies décisions de vie ont besoin de temps de recueillement et de discernement avec Dieu. Nos vies sont si précieuses que nous avons souvent besoin de prendre du recul afin de voir clair en nous, autour de nous et même en face de nous. C’est donc aujourd’hui, ici et maintenant que le Seigneur attend notre réponse à son appel. Jésus nous invite à commencer un nouvel exode pour une nouvelle Alliance avec lui.
Le temps de carême est le moment favorable pour faire demi-tour et redonner une nouvelle orientation à sa vie. En imitant Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie, nous avons la certitude d’aller au Père.
Tout au long de ce carême, nous sommes invités à suivre Jésus en allant le désert. Il veut nous associer à sa victoire. Le désert, c’est le lieu où on apprend à écouter Dieu et à faire le combat spirituel. Au désert, on apprend à se faire face et à faire tomber le masque. Au désert, on accepte de prendre ses responsabilités et d’opérer des choix qui nous libèrent. Jésus nous tient compagnie pour nous raffermir dans le doute et la peur. Ce carême se veut donc un temps de grâce et de libération. Nous sommes invités à nous libérer de tout ce qui nous empêche de revenir à nous-mêmes, d’aller vers les autres et de prendre refuge en Dieu. C’est un temps pour s’aimer avec bienveillance, aimer les autres par des gestes concrets et aimer Dieu de tout son cœur et son être. Prenons donc ces quarante jours comme des vacances, quarante jours de vacances à ne rien faire d’autre que d’aimer.

Bonnes vacances au désert avec Jésus ! Amen !