Bonne fête des mères !

Chères toutes,

Le dimanche 13 mai 2018 fut célébrée presque partout dans le monde « la fête des mères ». Une si belle et aimable tradition qui n’apporte que plus de joie et de fierté à nos mères et épouses. En vérité, je ne pourrai expliquer quelle folle mouche me piqua au point d’oublier d’en faire mention durant notre célébration dominicale de ladite date.

Alors, je viens, presque confus et bien abattu auprès de nos mères et épouses pour demander sincèrement pardon. Ce ne fut qu’un oubli pas un mépris. Même ma propre maman Cécile fut oubliée : croyez-moi.

Oh, chères mamans et épouses, vous êtes incroyablement chaleureuses, aimantes, vigilantes et travailleuses avec la seule intention d’assurer la cohésion et l’harmonie dans nos foyers. Parmi vous, se comptent en milliers des saintes à la hauteur des saintes femmes de la bible. Cependant, vous n’êtes pas toujours aimées ni appréciées
valablement. Voudriez-vous bien nous pardonner encore une fois de plus pour n’avoir toujours pas su reconnaître votre importance et votre place dans beaucoup de domaines de notre société !

Oh, mamans, que nous vous aimons ! Sans vous tout est compromis !
Merci d’être nos mamans ! Gardez courage!

Je m’associe à tous les hommes du Béguinage pour vous dire : « merci d’être nos mamans et nos épouses ». Sans vous, Dieu aurait beaucoup plus à faire ! Union de prières en Jésus par Marie!

Puis-je compter sur votre pardon ?

Augustin, sma

En passant | Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.